top of page

Le Diabète de type 2, peut-on s'en débarrasser ?

Dernière mise à jour : 4 déc. 2023




En France, le Diabète de Type 2 concerne près de 4 millions de personnes actuellement sous traitement médicamenteux. Il représente 90% des diabetes. Et ça ne va pas en s'arrangeant. On pourrait quasiment parler d'une épidémie de diabète qui touche les pays développés.

Appelé également diabète insulino-résistant, ou diabète « gras » ou diabète de « maturité », il apparaît généralement vers 45/50 ans. Cependant, il est actuellement en constante progression chez l’enfant.

Ce diabète entraîne une dérégulation de la glycémie et peut devenir insulino-dépendant, donc conduire vers un Diabète de Type 1, s’il n’est pas maitrisé.

Il s'agit d'une mauvaise utilisation de l’insuline (l’hormone) par les cellules de l’organisme. En d’autres termes, le pancréas continue à secréter de l’insuline, mais les récepteurs des cellules du corps y sont devenus résistants. Résultat le sucre ne rentre pas suffisamment dans les cellules, il reste en circulation dans le sang, provoquant de plus en plus de lésions. C'est l'hyperglycémie chronique !


LES CAUSES POSSIBLES

v Une alimentation trop sucrée, trop riche

v La sédentarité

v Le stress chronique +++

v Un gros choc émotionnel

v Un dérèglement thyroïdien

v Une faiblesse du Nerf Vague (ou nerf pneumo-gastrique)

v Une inflammation de bas grade


LES SIGNES

Peu de signes au début puis on constate une évolution progressive vers de plus en plus de :

¨ Lourdeur et lenteur digestive

¨ Fatigue

¨ Surpoids

¨ Augmentation de la soif (polydipsie) et de la faim

¨ Envie plus fréquente d’uriner (polyurie)

¨ Démangeaisons au niveau des organes génitaux


Signes de complications :

Troubles visuels, douleurs ou crampes des jambes, impuissance, pathologie cardiaque ou vasculaire, coma.


L'APPROCHE NATUROPATHIQUE

La Priorité sera de retrouver une alimentation saine : mieux manger pour mieux digérer et mieux soulager le pancreas. En parallèle il sera très important de mettre en place une activité physique régulière qui permettra de réguler la glycémie et de travailler sur la gestion du stress le cas échéant, car le stress favorise l'hyperglycémie (trop de sucre en circulation dans le sang).

Alimentation et diététique :

o Privilégier une alimentation de type méditerranéenne, crétoise avec une consommation de fruits et légumes colorés, crus (crudités, graines germées, jus de légumes...) ce qui apportera vitamines, minéraux et enzymes digestives.

o Instauration de repos digestifs (arrêt du grignotage entre les repas qui génère des pics d'insuline)

o Attention +++ aux boissons alcoolisées ou sucrées (sodas, jus de fruits), aux aliments industriels et transformés

o Cuisson à la vapeur douce ou au wok. Objectif => préserver au maximum les nutriments et les enzymes


Activité physique

Permettra de calmer ou réduire les anarchies alimentaires et d'activer la circulation du sang, de la lymphe... mais aussi de faire baisser la glycémie (taux de sucre en circulation dans le sang)


Mais encore...

Travail sur les pulsions sucrées par activation du Nerf Vague (petites astuces et pratiques quotidiennes très faciles à mettre en oeuvre), travail sur le microbiote et la muqueuse intestinale.


Micro-nutrition (uniquement si la réforme de fond a été mise en place)

  • Plantes hépatiques

  • Probiotiques choisis en fonction du tempérament

  • Chrome (améliore les effets de l’insuline qui permet la stabilité de la concentration en glucose dans le sang); zinc, magnésium, vitamines B...

NB : Toute approche naturopathique se fait dans le respect des prescriptions allopathiques. En d'autre terme, il ne devra JAMAIS vous être demandé d'arrêter un traitement prescrit par votre médecin.

Posts récents

Voir tout

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page